السبت, 22 أوت 2020 09:18

La Palestine cause sacrée pour les Algériens مميز

كتب بواسطة :

 La lutte de nos aînés  pour l'indépendance de l'Algérie ne les a jamais empêché de prendre une position claire et d'agir activement  pour la cause palestinienne. Nos vaillants nationalistes comme l'ensemble des habitants maghrébins ont toujours considérés le combat pour la Palestine et El Qods comme une cause sacrée.

  Après la dissolution de l’Etoile Nord Africaine par le gouvernement du Front Populaire, le 26 janvier 1937, le Parti du Peuple Algérien, qui lui succéda, prit position contre le projet sioniste de colonisation de la Palestine. Son organe, El Oumma, dénonça la politique impérialiste de l’Angleterre, le projet sioniste et le «plan de partage» de la Palestine.

 Dans son numéro du 1er septembre 1937, El Ouma expliquait: «Plus de soixante mille Arabes réunis dans de nombreux meetings tenus à travers de l’Algérie et sous l’égide du PPA, ont voté l’ordre du jour suivant: ils condamnent la politique impérialiste de l’Angleterre en Palestine arabe, tendant à créer un «foyer national» juif au détriment des intérêts arabes, ils se dressent avec vigueur contre le projet de partage de la Palestine arabe établi par la commission royale anglaise. Ils font appel à tous les musulmans algériens pour protester contre ce projet de partage et réclament l’indépendance complète pour la Palestine arabe».

 Un an plus tard, dans son numéro du 27 août 1938, El Ouma écrivait: “Pas un instant les Arabes ne cesseront la lutte que par la reconnaissance de leurs revendications justes et légitimes, à savoir: abolition immédiate de l’immigration juives, libération de tous les Arabes emprisonnés et déportés politiques, reconnaissance de l’indépendance de la Palestine et institution d’un parlement élu au suffrage universel».

قراءة 139 مرات آخر تعديل في السبت, 22 أوت 2020 09:35