السبت, 23 نوفمبر 2019 11:49

Les chouhadas sont parmi nous: Harak 40

كتب بواسطة : Ghazali Khous / journaliste

Hier, le vendredi 40, un vibrant et émouvant hommage à été rendu à un homme, un vrai, un pur, un homme politique profondément patriote et pacifique, Abdelkader  Hachani né en 1956, fils d'un grand moudjahid.

La issaba 1,2 ou 3...a finit par mettre un terme à sa vie en l'abattant froidement et lâchement dans un cabinet dentaire le 22 novembre 1999.Un autre hommage émouvant  à été rendu également à notre premier chahid du hirak, Hassan Benkhedda, tombé le premier mars 2019.

Hassan avec son portable qu'il tenait avant sa mort et son légendaire et éternel sourire nous a donné les outils qui permettront au hirak de libérer le pays et son peuple.

En effet, après 9 mois de gestation avec des périodes difficiles, le hirak a donné naissance à un peuple libre, émancipé et enraciné à son histoire et à sa civilisation.

Deux révolutions, deux hommes mais même destin:  le combat et la lutte pour libérer notre pays et la chahada pour les deux.

Leurs assassins doivent savoir que nous ne cesserons jamais d'exiger que la vérité, toute la vérité, soit faite sur les circonstances précises de leur décès.

Car en plus des veuves et des orphelins que ces deux hommes ont laissé derrière eux, le pays avait besoin d'eux, de leur honnêteté intellectuelle, de leur engagement militant et patriote, de leur sincérité et de leurs compétences. Le premier était ingénieur en Pétrochimie et le second Docteur en aéronautique

قراءة 111 مرات آخر تعديل في السبت, 23 نوفمبر 2019 12:00